COGOLIN FORUM

Une tribune libre pour un débat d’idées et de propositions sur quel Cogolin désirons-nous demain - agenda 21 - développement durable - circulation - bio-diversité ...

Qui se cache derrière JANUS?


COGOLINFORUM et JANUS c'est lui !


Retrouvez les grands thèmes de réflexion sur le site...  http://cogolinforum.free.fr


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

l'école à cours de moyens élémentaires

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

janus


Admin
JANUS a découvert cette lettre ouverte lors de ses pérégrinations sur le WEB. Comme je suis persuadé que l'éducation et l'instruction sont les pivots centraux du développement personnel et les clés pour un mieux-vivre social, je vous en fais part :

Candidats en 2012, priorité à l'éducation
Par Dix-sept collectifs parents, enseignants


Mesdames et messieurs les candidats à l'élection présidentielle,

Les parents et les enseignants réclament que cesse la politique de destruction de l'école publique et laïque. Nous, parents d'élèves, enseignants et citoyens soucieux de l'avenir du système éducatif, voulons soustraire l'école aux seules considérations budgétaires et rappeler aux candidats à l'élection présidentielle que nous sommes très attentifs à leur projet pour le service public d'éducation.

Cette année, partout en France, nous avons fait entendre notre refus de la politique de suppression des postes et presque partout, nos collectifs ont essuyé une absence d'écoute et un refus de dialogue. Les citoyens sont traités comme des fauteurs de troubles, symptôme d'une crise profonde de notre système démocratique.

Nous refusons que nous soit confisquée la question de l'école. Pourquoi n'écoute-t-on pas ce que les citoyens ont à dire sur la question éducative ? Pourquoi ignore-t-on les enseignants qui, en grande majorité, vivent une forte dégradation de leurs conditions de travail et ne peuvent plus mener à bien leur mission ? Le gouvernement, qui déplore la médiocrité des performances de nos enfants, se livre dans le même temps à une suppression massive de postes.

Comment peut-il espérer faire croire qu'on peut faire toujours mieux avec toujours moins de moyens ? Une société qui malmène ainsi son éducation, qui ne la pense que comme un gouffre budgétaire, est une société qui se condamne : le coût social de ce désinvestissement de l'Etat à l'égard de ses enfants risque d'être fort élevé. On peut parier que l'échec scolaire ne fera que s'accentuer, que les problèmes comportementaux à l'école et en dehors de l'école seront multipliés, que les inégalités sociales ne feront que se creuser, excluant encore davantage les plus fragiles.

Ces perspectives sont contraires au projet républicain pour l'école. Nous dénonçons les dangers que fait courir à la société la politique actuelle. Nous n'acceptons pas que les enfants fassent les frais de choix budgétaires que nous contestons. Nous réclamons que soient au minimum restitués les moyens dont l'école a été dépouillée. Nous demandons solennellement à tous les candidats de faire de l'école publique un enjeu essentiel des élections de 2012, un digne objet de débat, et non un prétexte pour précariser encore plus les salariés en charge de cette mission d'éducation. Nous revendiquons la capacité des citoyens à peser sur l'avenir de l'école. Demander cela, c'est demander à ce que la démocratie soit, dans notre pays, réhabilitée.

Parmi les signataires : Collectif des Parents et Enseignants en colère (Doubs), Amis et Défenseurs de l'école publique (Haute-Savoie), Collectif Citoyen de sauvegarde des écoles de villages (Lot), Collectif Ecole publique en danger (Finistère). http://ecoleendanger25.tumblr.com
Publié dans Libération le 26/09/2011

JANUS :

L’éducation de vos chères petites têtes blondes est un très vaste domaine qui commence par la famille, se structure à l’école et se poursuit tout au long de la vie.
Les choix d’aujourd’hui participe aux fondements de demain. Acceptez-vous que vos petites têtes blondes ne puissent avoir les moyens de se construire au mieux pour affronter les défis de demain. Plus il y aura de monde sur terre et plus la concurrence sera rude. Voulez-vous que vos petites têtes blondes restent sur le bord de la route, soient les laissées pour compte du progrès parce qu’elles n’auront pas eu votre chance d’avoir eu de bons moyens éducatifs ?
On dénigre éducation nationale et fonctionnaires. Mais êtes-vous prêt(e) à payer tout ce que vous offre le service public si tout ça passe au mains du privé ?... Un problème sans solution est un problème mal posé et il n’y a pas de problème mais qu’un manque de solutions…Je vous laisse méditer sur la capacité des présidentiables à vouloir poser autrement le problème et à vouloir trouver ces autres solutions.
Je vous laisse méditer aussi sur votre responsabilité éducative par vos choix. Vos petites têtes blondes ne peuvent choisir, elles dépendent de vous !
Leur éducation et instruction sont-elles des priorités pour vous ?...

Faites suivre à votre entourage si vous pensez vous aussi que l’éducation nationale n’est pas un produit commercial, une fiche comptable mais une institution respectable et à respecter !

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum