COGOLIN FORUM

Une tribune libre pour un débat d’idées et de propositions sur quel Cogolin désirons-nous demain - agenda 21 - développement durable - circulation - bio-diversité ...

Qui se cache derrière JANUS?


COGOLINFORUM et JANUS c'est lui !


Retrouvez les grands thèmes de réflexion sur le site...  http://cogolinforum.free.fr


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

la vie de la ville change, préparez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

janus


Admin
JANUS tient à commenter un article paru sur le quotidien local. Tout d’abord, voici le texte de l’article :

« En matière de circulation, il n'existe sans doute pas de sujet plus sensible que celui-là. Le désenclavement de la Foux, c'est, pour beaucoup, trente ans d'inertie politique. Des études en pagaille. D'inlassables débats. Et, surtout, des centaines de milliers d'automobilistes qui, bloqués dans cet inextricable nœud routier, s'arrachent les cheveux à longueur d'été… Néanmoins, deux ans après l'ouverture d'une voie d'insertion, dans le sens Cogolin - La Croix-Valmer, une étape, cruciale, est en passe d'être franchie. Depuis quelques semaines, les ouvriers d'Eiffage travaillent à la construction d'une nouvelle déviation, reliant les Marines de Cogolin au rond-point de Fontmourier.
Études pour un transport en site propre « Avec la création de cette deux fois deux voies, les gens qui se rendent à Cogolin, ou à La Croix-Valmer, n'auront plus à passer par la Foux, et ils éviteront les feux. Ce chantier, relativement simple, sera achevé avant l'été. Sa durée initiale est de cinq mois », précise le directeur du service des routes, Lucien Matuszak. Le coût des travaux, lui, s'élève à un peu plus d'un million d'euros.
Fort de cette avancée, le conseil général doit maintenant s'attaquer au plus gros du dossier : le désenclavement du golfe. « L'objectif est de donner plus de fluidité à la circulation, sur l'ensemble du territoire. Des études viennent d'être lancées, pour la mise en place d'un transport en commun en site propre, reliant Sainte-Maxime à St-Tropez. Les pistes piétonnes et cyclables seront, bien entendu, conservées », avance le conseiller du canton de Grimaud, Bernard Rolland. « Avec le bus à deux euros, le conseil général a déjà gagné la bataille du tarif. Si demain, nous remportons celle du temps, nous aurons franchi un pas important, dans le développement du service public », appuie-t-il.
Travaux sur la CD 25
À partir du 20 février, d'importants travaux débuteront, enfin, sur la CD 25 à Sainte-Maxime. À hauteur du quartier des Charles. Ce chantier, de six millions d'euros, sera entièrement financé par l'État. « Quarante millions d'euros ont été débloqués, pour la rénovation de cette voie. C'est un investissement fort pour demain », répète Bernard Rolland. Reste un point, et non des moins problématiques pour les habitants du golfe : l'avenir du contournement ouest de la commune.
Lors de ses vœux, le maire de Sainte-Maxime, Vincent Morisse, s'est montré clair sur la question. « Des études sont en cours, le projet avance bien… Un problème financier se posera, mais je sais qu'avec le comité des élus, et tous nos partenaires, nous appuierons ce dossier, afin qu'une issue soit rapidement trouvée ».
Patience, donc…
Sébastien Botella »


JANUS :

Je vous invite à lire ou à relire le message que j’ai écrit en décembre 2009 dans le forum « développement durable » qui a pour titre l’alternative à la voiture

Je vous invite aussi à lire dans le forum « quelle ville pour demain ? » : nouveau plan de circulation
(janvier 2010)

mise au point partie 1 (mars 2011)

mise au point partie 2 (avril 2011)

janus


Admin
ce message « la vie de la ville change, préparez-vous » (fev 2012) n'était pas dans son intégralité. Voici la suite. lire ou à relire la première partie se trouvant en dessous de ce post


L’ensemble des travaux et des constructions sous forme d’immeubles confirme ce que JANUS ne cesse de vous dire depuis le début de COGOLINFORUM : le monde change, la vie change, la société change et Cogolin est aussi en train de changer et changera d’autant plus sa vie de la ville !
La loi S.R.U. impose la redensification de la ville sur elle-même. Regardez où il y a des espaces libres, des endroits plus ou moins inhabités et vous pouvez être certain(e) qu’ils ne le resteront plus longtemps.
Croyez-vous que c’est un hasard les travaux pour les trottoirs en bas de la rue De Lattre de Tassigny ? Est-ce un hasard s’il y a eu une rénovation du boulevard Louis Blanc il y a quelques années ? Comme par hasard, il y a maintenant un lieu d’exposition à l’intersection des deux rues… CQFD ! Mais comme par hasard, il y a le bruit d’un gros projet immobilier dans cette zone. Albert Einstein a dit « le hasard est le nom qu’a pris Dieu pour passer incognito ». Non, je ne peux tout de même pas croire que c’est lui qui gère Cogolin. Non, rassurez-vous, Cogolin n’est pas une ville gérée par hasard.
L’article du quotidien, le schéma de cohérence territoriale, le plan de développement durable de Cogolin vous en donne la preuve. Tout est écrit mais pas dans la bible…
Maintenant, soyons clair ! Ce n’est pas parce que la direction est tracée que le moyen d’atteindre l’objectif est le bon… CQFD !
Préparez-vous au changement. La population de Cogolin va grandir inexorablement. En revanche, les rues et routes ne vont pas s’élargir pour autant et la question de où garer sa voiture va devenir un réel problème. La loi S.R.U. invite à redynamiser le centre-ville et à redonner la priorité aux piétons.
Comment les voitures vont-elles pouvoir aller d’un point à un autre si on bloque ou limite l’accès au centre-ville ? Comme je l’ai dit dans le message « nouveau plan de circulation » et comme cela est dit par les experts qui ont rédigé le plan de développement durable de Cogolin, il y aura certainement un plan de circulation périphérique qui permettra de contourner Cogolin plutôt que de le traverser ! Analysez les travaux effectués depuis des années et vous constaterez comme moi qu’ils vont dans ce sens.
Préparez-vous au changement car il y aura un centre urbain ancien de plus en plus piétonnier. Pour qu’il y ait des piétons, il faut qu’il puissent garer leurs voitures donc attendez-vous à un grand parking payant (c’est inéluctable) et des horodateurs pour pénaliser la voiture. Très bien, les personnes délaisserons un peu plus la voiture mais comment vont faire les personnes qui habitent en périphérie du centre ? Eh oui, le problème d’un transport en commun accessible va devoir également se poser… CQFD ! Si on n’en veut pas, il fallait rester un village car une ville de 15000 et plus d’habitants se doit de proposer des transports en commun ! Transport qui seront d’autant plus demandés et nécessaires avec le vieillissement de la population, l’éloignement des quartiers périphériques, le coût du carburant, les problèmes du parking.

Si vous souhaitez changer en 2014 la façon de gérer la ville sachez que quel que soit le nouveau gérant, il sera confronter à ces nouveaux enjeux de la vie de la ville dont j’ai parlé à maintes reprises dans mes messages sur COGOLINFORUM. Reste à savoir la manière à mettre en œuvre.
Je critique le manque de communication de la gouvernance en place car elle pénalise le tissu économique cogolinois. Je critique le manque d’actions pour dynamiser le centre-ville ancien qui deviendra un désert lorsque l’activité commerciale se déplacera vers la grande surface et la future galerie marchante en lieu et place de la cave vinicole.
Je critique l’orientation immobilière outrancière au détriment du mieux-vivre ensemble. En effet, c’est bien beau une grande population mais toutes ces personnes, elles travaillent où ? Elles se garent où ? Elles se distraient où et comment ? Elles se rencontrent où ? Il n’y a qu’à se promener dans le centre-ville le samedi après-midi et le dimanche pour voir la foule arpenter les beaux trottoirs de Cogolin pour confirmer le bien fondé de mes questions !

Il y a une logique financière fiscale et « postale » qui s’oppose à une logique humaniste. Les deux devraient se compléter au lieu de se contrarier. C’est le gros reproche que je fais à la gouvernance en place qui saupoudre un peu tout au lieu de définir une politique plus ciblée et plus performante pour le bien-être de la population. C’est une image que j’ai déjà utilisée à l’encontre du gérant actuel de Cogolin mais qui parle bien de ce qui se passe.
Durant les trois mandatures, c’est comme si on ne s’était occupé que des murs, peintures, câbles et eau de la maison sans se donner la peine ou si peu d’améliorer la fonctionnalité, le bon vivre de la maison… CQFD !
Cela sert à quoi d’avoir une belle maison si on y vit mal dedans, si on y tourne en rond comme un poisson dans son bocal ?

Un projet partagé et expliqué est un projet mieux accepté. JANUS vous invite donc en 2014 à avoir plus de démocratie de proximité afin de construire ensemble la nouvelle vie de la ville afin de mieux vivre ensemble à Cogolin demain !

JANUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum