COGOLIN FORUM

Une tribune libre pour un débat d’idées et de propositions sur quel Cogolin désirons-nous demain - agenda 21 - développement durable - circulation - bio-diversité ...

Qui se cache derrière JANUS?


COGOLINFORUM et JANUS c'est lui !


Retrouvez les grands thèmes de réflexion sur le site...  http://cogolinforum.free.fr


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

origine du nouvel an

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 origine du nouvel an le Lun 4 Mar - 20:36

janus


Admin
La célébration du Nouvel An est la plus vieille célébration au monde.
La toute première daterait de plus de 4000 ans et était célébrée à Babylone. La nouvelle année commençait alors avec la première Nouvelle Lune qui suivait le solstice de printemps.
Le début du printemps est en effet un moment logique pour commencer la nouvelle année. Car après tout c’est la saison de la renaissance, le moment où l’on plante la nouvelle récolte et où les plantes refleurissent.
Les célébrations babyloniennes du Nouvel An duraient onze jours. On y célébrait le dieu Mardouk qui protégeait les récoltes. Chaque jour avait sa propre célébration, et il est certain que nos festivités modernes de la Saint-Sylvestre sont bien pâles en comparaison.

En 46 Av. J-C, Jules César, établi le Calendrier Julien, le 1er janvier représente alors le jour du Nouvel An et pour synchroniser le calendrier avec le soleil, César a dû créer une année de 445 jours. Les Romains dédiaient ce jour à Janus, Dieu des portes et des commencements (Janus a donné janvier).
A la chute de l’empire romain, cette tradition tend à disparaître pour reprendre au Moyen Âge.

Pour les peuples usant du calendrier solaire, le Jour de l’an a beaucoup changé au fil des siècles, au gré des Églises, des époques et des pays.
Dans de nombreuses provinces, le Jour de l’an était célébré le 1er mars. Sous Charlemagne, l’année commençait à Noël. Du temps des rois capétiens, l’année débutait le jour de Pâques.
Les généalogistes des rois de France devaient donc jongler avec les dates en fonction des lieux pour raconter l’Histoire car auparavant le début de l’année variait selon les provinces : à Lyon, c’était le 25 décembre, à Vienne, le 25 mars…

Le roi de France Charles IX, dans l'Édit de Roussillon du 9 août 1564, fixa le début de l’année au 1er janvier. Cet édit mit tout le monde d’accord.
En 1622, cette mesure fut généralisée par le Pape Grégoire XV à l’ensemble du monde catholique, notamment pour simplifier le calendrier des fêtes religieuses.
En 1792, le calendrier républicain abolit le 1er janvier et fait débuter l'année le
1er vendémiaire (22 septembre), premier jour de l’an 1 de la République.

Chaque année, le nouvel an se fête le 1er janvier. A cette occasion, a lieu le réveillon de la Saint Sylvestre chaque 31 décembre, en famille ou entre amis, où des mets d’exception sont servis et où chacun surveille sa montre en attendant que minuit sonne pour échanger ses vœux dans la joie et l’allégresse.
Le réveillon symbolise la fin d’une année et le commencement d’une nouvelle, que chacun souhaite la meilleure possible.
Le repas du nouvel an a lieu en général en famille et une des traditions est de donner des étrennes aux enfants, tradition qui remonte à la nuit des temps. En effet :

Les bonnes résolutions, une des plus importantes traditions de cette période.
Cette coutume date des Babyloniens. Si nos résolutions modernes les plus populaires sont celles d’arrêter du fumer ou de faire du sport, sous Babylone, la résolution la plus populaire était celle de rendre l'équipement agricole emprunté.

Dans la Rome antique on s'échangeait des pièces et des médailles à l'occasion du changement d'année. Ces présents étaient des échanges de bons présages pour l'année à venir et des gages d'amitié entre romains.

C’est au Moyen âge que la carte de vœux fait son apparition.
On envoyait alors un petit présent à sa famille en l'accompagnant d'une lettre de vœux peinte à la main. Cette tradition a complètement disparu au XVI ème siècle pour revenir en force au XVIII ème siècle.

La première carte de vœux moderne est anglaise. Elle date de 1843 et a été dessinée par John Calcott.
Dès 1860 l'envoi des cartes de vœux remporte un franc succès et se généralise partout.

S’embrasser sous le gui : Ce geste est lui aussi un héritage des traditions et croyances anciennes.
Le feuillage vert et persistant du gui lui conférait des pouvoirs surnaturels, car son feuillage « ne mourrait jamais. ».
Pour les druides le gui portait bonheur. Il avait aussi d’autres pouvoirs qui permettaient aux femmes d’avoir des enfants, qui garantissaient de bonnes récoltes et protégeait du mauvais sort.
Aujourd’hui, nous avons gardé l'habitude de nous embrasser sous le gui, le soir du réveillon de la nouvelle année, afin de connaître le bonheur sentimental et le mariage pour les célibataires.

Bien qu’il soit le plus souvent fêté le 1er janvier, le nouvel an se fête à une autre date dans d’autres parties du monde. D’autres traditions sont alors respectées mais toujours sous le symbole de l’enthousiasme, l’espoir et le renouveau.
Bonne année, bonne santé, prospérité, sont les souhaits habituels du Nouvel An.

Au gré des pays, le nouvel an se drape de particularités diverses.

Belgique
Dans la province de Liège, le 1er janvier, il est de tradition de manger de la choucroute en famille, avec une pièce sous l'assiette, dans la main ou dans la poche pour avoir de l'argent pendant toute l'année.

Espagne
En Espagne, on mange un grain de raisin à chacun des 12 coups de minuit.
L'ensemble des Espagnols suit cette tradition, qu'ils vivent en Espagne ou à l'étranger.
Les campanas (les cloches) sonnent dans toute l'Espagne, dans chaque ville. Cet événement est aussi diffusé, en direct, à la télé et à la radio.
Depuis quelques années, une mode peu répandue en Espagne consiste aussi à porter de la lingerie rouge pour l'occasion.

France
Dans la Savoie, au Jour de l'an et au mois de janvier, on donnait des cornets de friandises ou de l'argent aux enfants, appelés étrennes, à chaque fois que l'on rendait visite à des membres de la famille.
Le Jour de l'an, on rendait visite à des amis pour souhaiter la bonne année.
C'est à ce moment de l'année que le personnel de maison, les gardiens, concierges, etc., reçoit leurs étrennes, une somme d'argent versée par l'employeur qui récompense ainsi la qualité du service rendu au cours de l'année écoulée.

Italie
À Rome et à Naples, on accueille la nouvelle année par une coutume particulière, le soir du 31 décembre.
Cette tradition consiste à jeter par la fenêtre de vieux objets, symboles de l'année terminée. Ainsi meubles, vaisselle, vêtements, etc., prennent le chemin de la rue au grand dam des éboueurs, qui doivent passer la nuit à nettoyer les rues.
Cette tradition tend cependant à disparaître, car elle n'est pas sans risque pour les passants.
Le jour du Nouvel An, appelé Capodanno, les Italiens ont coutume de manger des plats spéciaux, qui sont réputés apporter richesse et abondance.
Ce sont des plats à base de graines, par exemple des brioches, ou des plats de lentilles ou encore des gâteaux enrobés de miel.

Pays-Bas
Oudejaarsdag et oud en nieuw ou le jour de l'ancienne année (31 décembre) est fêté par un excès de feux d'artifices dès l'aube et jusque tard dans la nuit.
C'est le seul jour de l'année où leur usage est autorisé suite à leur mise en vente libre uniquement les 3 jours précédents.
Manger quelque chose en forme d'anneau apporterait la chance ; le cercle symbolise l’achèvement du cycle d'une année. Ainsi, les hollandais mangent des beignets ronds (les donuts) le jour de l’an afin d’avoir de la chance durant toute l’année.

Portugal
Au Portugal, la tradition de manger les 12 grains de raisin secs à minuit est aussi pratiquée (doze passas), mais on les mange les deux pieds sur une chaise, ensuite on en descend du pied droit pour porter chance.
On peut également jeter par la fenêtre de la vieille vaisselle, en général de la vaisselle bleue avec des dessins traditionnels.
Il y a d'autres traditions dans les différentes régions du Portugal.

Canada
Au Canada, le nouvel an peut servir de prétexte pour fêter en famille.
Plusieurs personnes préfèrent fêter le passage au nouvel an dans un bar.

Équateur et Pérou
En Équateur et au Pérou, peu avant le Nouvel An, on fabrique des mannequins de chiffons ou de papier mâché qui représentent l'année qui vient de passer.
On expose ces mannequins (muñecos) devant chez soi jusqu'au 31 au soir à minuit pour ensuite les brûler dans les rues.
On fait aussi exploser toute sorte de chose comme des pétards, feux d'artifice, etc.
Il existe aussi une superstition qui dit que si on porte une couleur en particulier sur soi lors des 12 coups de minuit, cela pourra amener de la chance dans certains domaines pour la nouvelle année, comme par exemple le jaune pour l'argent, le rouge pour l'amour, etc.
Dans le même ordre d'idée, celui qui souhaite voyager toute l'année doit courir autour de son pâté de maison une valise à la main à minuit pile.
La tradition espagnole de manger 12 grains de raisin en faisant un vœu pendant les douze coups de minuit est également observée.
À la maison on décore la table avec des corbeilles de fruits, de maïs, de blé, de riz, de cannelle, de fleurs jaunes.

Etats-Unis
À Philadelphie (Pennsylvanie), la « parade des mimes » (Mummers Parade en anglais) se tient chaque 1er janvier.
Les associations de la ville, appelées New Years Associations, entrent en compétition dans quatre catégories.
Elles préparent pendant des mois des costumes et des scènes mobiles.
Environ 15 000 personnes assistent au cortège chaque année.
La première de ces parades fut organisée en 1901.

Cambodge
Au Cambodge, le Nouvel An, dénommé Chaul Chhnam, est fêté pendant trois jours, vers le 15 avril.

Chine
En Chine, il suffit d'écrire et de lancer ses vœux dans un « arbre à vœux ».
Il faut alors que ce papier tienne toute la soirée pour que le vœu se réalise.
Le Nouvel An chinois est aussi célébré par de spectaculaires feux d'artifice et des explosions de pétards.

Corée
Le jour de l'an en Corée s'appelle Saehae ou Seol-nal.
Les Coréens mangent la soupe de tteok (tteokgook).

Japon

Le réveillon du Nouvel An (Omisaka se passe en général en famille, autour d'un copieux repas arrosé de saké. On y boit une soupe (miso) spéciale.
Avant minuit, la famille part pour le temple le plus proche pour partager du saké et assister à la frappe des 108 coups de gong annonçant le passage à la nouvelle année (
ce chiffre est censé représenter le nombre de péchés accumulés dans une âme tout au long de l'année, et par ce geste on chasse les péchés un à un des âmes impures. Peu après, chacun rejoint ses pénates et l'on se couche peu après.
Le lendemain, le jour du Nouvel An, les japonais se rendent dans les temples shinto.

Russie
En Russie, pour Novii God, le Nouvel An russe, on boit du champagne sous les 12 coups de minuit, après le 12e coup on ouvre la porte ou la fenêtre pour que le Nouvel An entre dans la maison.
L'allocution présidentielle est également un rituel auquel peu de Russes se soustraient.

Thaïlande et Laos
Le Nouvel An, dénommé Songkran, est fêté pendant trois jours, vers le 15 avril, suivant le calendrier lunaire bouddhique.

Tibet
Au Tibet, les fêtes de la nouvelle année (Losar) ont une origine pré-bouddhiste et remontent au premier roi tibétain Nyatri Tsenpo, dont le règne débuta en l’an - 127 au IIème siècle av. JC.
L'année de son intronisation marque la première année du calendrier tibétain.
C'est donc en l'honneur du premier roi du Tibet qu'est célébré le Nouvel An tibétain, le Losar.
• Le Losar, premier jour de l'an tibétain, coïncide avec le premier jour de la nouvelle année lunaire. La date est choisie conformément à l’astrologie tibétaine, matière étudiée dans le cadre des études en médecine tibétaine traditionnelle.

Australie
Beaucoup de soirées et tous les restaurants sont pleins.
Il y a souvent des feux d'artifices. On boit du champagne aux 12 coups de minuit,
tous se tiennent par la main en chantant Auld Lang Syne, un chant écossais.


Formules de souhaits à travers le monde pour l’année à venir :

• anglais : Happy New Year (littéralement : Joyeuse Nouvelle Année).
• breton : Bloavezh mad (littéralement : Année bonne).
formules longues, dont : « Bloavezh mad, yec'hed mad ha prosperite, hag ar baradoz da fin o puhez » (littéralement : Année bonne, santé bonne et prospérité, et le paradis à la fin de votre vie).
• coréen : Saehae bok mani bat eu sae yo (littéralement : je vous souhaite bonne année et tous mes vœux).
• corse : Pace e salute (littéralement : paix et santé).
• espagnol : Próspero año nuevo (littéralement : Prospère année nouvelle),
Feliz año nuevo (littéralement : Heureuse année nouvelle).
• français : Bonne année, Bonne et heureuse année, ou Joyeux nouvel an
Formule longue : Bonne année, bonne santé.
• hongrois : Boldog Új Évet
• indonésien : Selamat ulang tahun (littéralement : Bon retour d'an).
• italien : Buon anno (littéralement : Bonne année),
Felice anno nuovo (littéralement : Heureuse année nouvelle)
• néerlandais : Gelukkig nieuwjaar (littéralement : Joyeuse nouvelle année).
• provençal : Bon bout d'an (souhaité en Provence entre Noël et le Jour de l'an)
• russe : С новым годом - S novym godom (littéralement : avec la nouvelle année).
• suèdois : Gott nytt år (littéralement : Bonne nouvelle année).
• ukrainien : З новим роком - Z novym rokom (littéralement : avec la nouvelle année).
Formule longue : Я вітаю з новим роком - Ya vitayu z novym rokom (littéralement : Je vous félicite à l'occasion de la nouvelle année).
Щасливого нового року - Chtchaslyvoho novoho rokou (littéralement : joyeuse nouvelle année). Formule longue : Я зичу/бажаю щасливого нового року - Ya zytchou/bajayou chtchaslyvoho rokou (littéralement : Je vous souhaite une joyeuse nouvelle année).
• vietnamien: Chúc mừng năm mới (littéralement: souhaite heureuse année nouvelle)


JANUS à son tour vous souhaite une bonne et heureuse année, avec santé, joie et prospérité.

JANUS souhaite aussi à COGOLIN FORUM d’avoir de plus en plus de fidèles lecteurs et pour cela, JANUS souhaite à l’occasion de cette nouvelle année que vous deveniez à votre tour un ou une VRP de COGOLIN FORUM pour votre entourage.

Merci et au-delà de la morosité ambiante, je vous souhaite une bonne année…


« Impossible n’est rien qu’une excuse avancée par ceux qui trouvent plus simple de vivre dans le monde qui leur a été légué plutôt que de chercher en eux la force de le changer. Considérons donc qu’impossible est une chance, qu’impossible est provisoire. » ( Anonyme)

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum