COGOLIN FORUM

Une tribune libre pour un débat d’idées et de propositions sur quel Cogolin désirons-nous demain - agenda 21 - développement durable - circulation - bio-diversité ...

Qui se cache derrière JANUS?


COGOLINFORUM et JANUS c'est lui !


Retrouvez les grands thèmes de réflexion sur le site...  http://cogolinforum.free.fr


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Du haut de la Tour de l’Horloge…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

janus


Admin


2014 une page communale est tournée et une autre s’ouvre… Le temps doit à présent faire son office et nous jugerons au fil de l’eau si le bien vivre ensemble s’améliore ou non et si le développement économique de Cogolin progresse, stagne ou régresse.
En attendant, dans la mesure où JANUS ne peut pas encore commenter de façon objective l’action de la nouvelle gouvernance, il va monter sur la Tour de l’Horloge et regarder l’horizon à 360°.

Assis en tailleur, les yeux dans le vague à l’âme du Golfe, il broie du noir. Non pas que la nouvelle gouvernance incite à cela mais parce que l’horizon économique est loin de devenir ensoleillé.
JANUS ne voit rien venir si ce n’est que des nuages sombres.

- Le premier nuage est celui du nombre de personnes qui ne partent pas en vacances. Depuis trois ans, il ne cesse d’augmenter ! Il est peu probable, vu le contexte et la conjoncture au plan national comme international, que ce nombre diminue. Qui plus est, le pouvoir d’achat en baisse et l’avenir incertain ne vont pas inciter les vacanciers à être très dépensiers.
Donc, s’il n’y a pas une prise de conscience de la nécessité de modifier sa stratégie commerciale pour le privé et touristique pour le public, JANUS prédit des désillusions… CQFD !
JANUS a parlé plusieurs fois d’organiser une table ronde entre les différents actants de la vie économique locale dans ses chroniques économiques. Une table ronde pour déterminer une nouvelle stratégie touristique et commerciale plus encline à s’adapter aux changements qui s’opèrent. Les gouvernants locaux s’en balancent certainement mais JANUS est persuadé qu’ils ont tort car le monde bouge et la société change ! Ils ont tort parce que le touriste change, parce que le mode consumériste change, parce que le mode de commercer change, parce que la donne change… L’avenir dira qui a raison…

- Le second nuage est que nos gouvernants vont entrer dans la communauté de communes à pas de fourmi alors qu’en 2021, il y a une forte probabilité pour que le l’échelon départemental disparaisse et qu’une « supra intercommunalité » la remplace. On en connaît pas encore les tenants et les aboutissants mais une chose est sûre, les débuts vont être laborieux ! Résultat, nous commencerons tout juste à jouer de la communauté de communes qu’il faudra apprendre à jouer d’une autre manière… Cela ne permet pas de croire à des changements fondamentaux rapides et à un dynamisme performant.

- Le troisième nuage sombre est que la lecture des programmes du Golfe ne laisse pas espérer un changement de politique locale. Un changement dans le sens d’une prise de conscience de la nécessité de modifier les orientations, d’être persuadé qu’anticiper l’avenir est la clé du développement économique et du vivier d’emplois, d’être motivé à tout mettre en œuvre pour lancer la boule de neige du renouveau qui fera l’avalanche du « mieux vivre ensemble dans le Golfe demain » !

- Le quatrième nuage est que nos gouvernants ne semblent pas avoir compris qu’aujourd’hui et à fortiori demain n’est pas hier ; que le mode de vie d’aujourd’hui n’a rien à voir avec celui d’hier ; que les attentes d’aujourd’hui ne sont pas les mêmes que celles d’hier ; que les moyens technologiques d’aujourd’hui ne sont pas les mêmes que ceux d’hier ; que gérer 12000 voire 15000 habitants au 21e siècle est sans commune mesure avec gérer 5000 habitants au 20e siècle… Tout est dit sauf pour nos gouvernants qui ne semblent pas vouloir entendre ça !

Conclusion, du haut de la Tour de l’Horloge, JANUS ne voit pas grand-chose de bon dans un avenir proche.
Bien sûr, il va y avoir, les actions ponctuelles de communication, les embellies de façade pour le prosélytisme de 2017, vie politique oblige, mais JANUS vous assure que le fond, le fondamental n’est pas prêt de s’améliorer tant que les douze maires du Golfe n’auront pas compris qu’il faut modifier en profondeur l’action politique locale.

JANUS partagera d’autres réflexions sur sa manière de voir ce con, pardon, de concevoir une vraie politique innovante, dynamique, cohérente, interactive, synergique et interrelationnelle ! Une politique qui malheureusement ne semble pas être l’apanage de nos nouveaux élus, jusqu’à preuve du contraire !




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum